Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesia Sancti Johannis in Coglais en 1158, E. de Coglesio aux XV ème et XVI ème siècles, paroisse de Saint-Jean de Cogles antérieurement à la révolution.

L’étymologie de Coglès dériverait du breton goglez qui signifie « nord ».

Un peu de géographie

Le territoire de Coglès s’étend sur 17,2 km² avec une densité de 38 habitants au km².

Niché dans un écrin de verdure, le bourg de Coglès est un petit village de charme reconnu pour la qualité du fleurissement de ses espaces publics. Le deuxième dimanche de mai de chaque année, la manifestation « Jardins en fête » est l’occasion privilégiée de mettre à l’honneur le savoir-faire des agents techniques, d’échanger sur les pratiques horticoles…

La commune s’organise autour de deux affluents du Couesnon : le Tronçon au Nord, frontière naturelle entre la Bretagne et la Normandie, et la Loisance au Sud, qui sépare Coglès de Saint-Brice-en-Coglès (commune déléguée de Maen Roch).

Terres d’élevage et de production laitière, le paysage est modelé par l’activité agricole : prairies, haies bocagères, bois, ruisseaux ou simples rus… tous ces éléments paysagers concourent au sentiment de bien-être et de calme.

Services à la population

Coglès dispose des services de proximité suivant :

  • Aires de jeux
  • Commerce multi services avec relais postal
  • École privée de Les Portes du Coglais, site de Coglès
  • Salle des fêtes avec défibrillateur
  • Stade, terrain multi sports, terrains de pétanque et de palets

Curiosités

De multiples chemins de randonnée ( le GR 34, à l’orée de Gâtines, la balade de la Potelais…) vous permettront de découvrir les différents paysages et villages de Coglès. La commune est d’ailleurs labellisée « Commune du Patrimoine Rural de Bretagne » depuis 2003 attestant ainsi d’un patrimoine architectural et paysager de qualité.

A découvrir notamment :

  • Église Saint-Jean-Baptiste (XII ème, XVII ème et XVIII ème siècles).
  • Maison du XVI ème siècle, Place de l’Église. Sa façade possède des ouvertures en plein cintre et une corniche à modillons.
  • Manoir des Longrais (XVI ème et XVIII ème siècles).
  • Manoir de la Bretonnière (XVII ème siècle). Le manoir de la Bretonnière est un édifice bâti au XV ème et au XVII ème siècles. Sa façade est ornée d’une tourelle carrée en avancée reposant sur d’élégants piliers et arcades en plein cintre formant un porche d’entrée.
  • Manoir de la Bouverie (XVII ème -XIX ème siècles).
  • La vallée du Tronçon, notamment le village de la Potelais qui présente de multiples attraits : une Chapelle, une grotte dédiée à Notre-Dame de Lourdes (XIX ème siècle), « La roche au Diable » sur le Tronçon ainsi qu’un chêne pédonculé tricentenaire, classé arbre remarquable de Bretagne avec ses 8,40 m de circonférence (http://www.arbres-remarquables-bretagne.org).

 

 

 

 

 

 

Possibilité de faire des randonnées en VTT dans les chemins creux, pêche à la truite (vous devez avoir un droit de pêche valide), ballades bucoliques.

 

Partager cette page sur :