Culture et Loisirs

Publié le jeudi 6 septembre 2018

 

Une année après l’inauguration de l’esplanade Simone Veil, vendredi 31 août à Montours, une fresque rappelant le parcours et combat de Simone Viel y a été scellée.  Située sur un muret près de la porte d’entrée du Centre Culturel du Coglais, l’œuvre a été réalisée par les céramistes Catherine Dhellin et Philippe Dansette, de l’Atelier d’Argile à Montours. La commune avait commandé cette production artistique avant le décès de Simone Veil. La fresque, d’environ 2,5 mètres de large sur 1 mètre de haut est composée de couleurs vives et constituée de 14 plaques rectangulaires en céramique. « Une production qui joue sur le travail de la matière, de la couleur, pas uniquement sur la forme » explique Philippe Dansette. Il aura fallu une centaine d’heures à nos artistes des Portes du Coglais pour concrétiser cet ouvrage. Sa réalisation aura été espacée dans le temps, celui de la concertation avec les élus et les jeunes du Conseil Municipal d’une part et celui nécessaire à son élaboration, d’autre part.  « Nous avons ajouté dans le graphisme des étoiles, symbole au double sens de l’Europe et de la judaïté » précise Catherine Dhellin. Ainsi, bravant l’oubli, l’érosion des années, des mots, traces de l’Histoire et de son histoire, illustrent avec force l’héritage de Madame Veil : réconciliation, immortelle, femme libre, fraternité, IVG, résilience, engagements…

Partager cette page sur :